Sevrage alcoolique : régime alimentaire et conseils

sevrage alcoolisme

Lorsqu’on débute un sevrage alcoolique, il est primordial pour l’ex-alcoolodépendant de se nourrir d’aliments dont les apports nutritifs sont assez conséquents.

En effet, en raison d’une forte consommation d’alcool, une personne alcoolodépendante se nourrit très peu. La raison qui se cache derrière ce manque d’appétit se trouve dans la constitution de l’éthanol. L’éthanol est composé de calories vides.

Pendant la période du sevrage d’alcool, les aliments consommés doivent donc être bien établis pour une guérison rapide contre l’addiction. Dans cette rubrique, vous trouverez les ressources nécessaires afin de manger mieux pendant toute la durée de votre sevrage alcoolique.

Combien de temps dure le régime alimentaire ?

En règle générale, la durée du régime alimentaire dépendra tout simplement de la durée de  sevrage de l’alcool qui reste propre à chaque individu.

Elle peut durer entre quelques jours et quelques semaines. Accompagné d’une prise en charge médicale, le temps du sevrage d’alcool peut être plus rapide. Mais vous pouvez laisser du temps à votre organisme de bien guérir des dommages de l’alcool en poursuivant le régime alimentaire pendant quelques semaines après le sevrage.

Quels aliments consommer pendant un sevrage alcoolique ?

Les aliments riches en apports nutritifs sont à privilégier dès que le sevrage d’alcool a débuté pour la personne dépendante de l’alcool.

Consommez des légumes et des fruits abondamment

Les légumes et les fruits sont composés de divers éléments essentiels pour l’organisme. Consommer des fruits et des légumes variés est important dans l’alimentation. Ils contiennent dans leur composition des fibres alimentaires, des minéraux et des vitamines qui sont primordiaux pour l’organisme afin de maintenir la santé.

La variation des fruits et des légumes chaque jour apporte à l’organisme des variétés de nutriments indispensables qui sont essentielles pour son bon fonctionnement.

En raison d’une forte consommation de l’alcool par l’alcoolodépendant, son organisme manque grandement de minéraux et de vitamines. Compenser ce déficit est l’une des bases à appliquer dans le régime alimentaire d’une personne dépendante de l’alcool.

Consommer des produits laitiers

Avec la consommation des produits laitiers, les carences en vitamine D et en calcium sont rapidement résolues. Il faut en consommer de manière journalière, mais raisonnablement.

Consommer des viandes maigres

Les viandes maigres sont préférables aux autres types de viande en cas de sevrage alcoolique. Les viandes les plus recommandées sont notamment les poissons et les volailles. Concernant le mode de cuisson, les cuissons au four sont plus recommandées.

Consommer des nourritures riches en acide folique

Il faut savoir que tous les aliments riches en acide folique sont importants pour rétablir la fonction normale de l’organisme. Ces types d’aliments sont en général des lentilles, des légumes verts, des jus de fruits naturels, etc., qui apportent de l’énergie aux consommateurs.

Quels aliments à éviter pendant un sevrage alcoolique ?

Tous les aliments mauvais pour la santé sont à éviter pendant le temps du sevrage alcoolique. Les aliments gras et les viandes rouges sont à éviter. Les produits industrialisés n’aident pas au sevrage.

Naturellement, les boissons alcoolisées sont à prohiber. Il en va de même pour le tabac et les drogues qui peuvent inciter l’alcoolodépendant à reprendre l’alcool.

Quels sont les meilleurs aliments pour le sevrage alcoolique ?

Parmi tous les aliments recommandés au moment du sevrage, il existe particulièrement deux d’entre eux qui sont bien meilleurs que les autres. Ils sont même considérés comme des remèdes contre l’alcool.

Le jus de céleri

Le jus de céleri lorsqu’il est cru provoque un effet modérateur sur l’alcoolodépendant. Il faut en consommer tous les jours pour augmenter les chances de guérison. Un verre ou deux suffisent entièrement pour la cure contre l’alcool.

Les pommes

La consommation en abondance de pommes tous les jours permet à l’organisme d’éliminer plus rapidement les toxines. D’autre part, les pommes réduisent l’envie de consommer de l’alcool lorsqu’elles sont consommées généreusement.

Nos conseils pour réussir le sevrage alcoolique

Afin de réussir le sevrage d’alcool, il faut se concentrer sur les effets bénéfiques de l’arrêt de l’alcool. Lorsque vous arrêtez définitivement votre consommation d’alcool, les effets se font sentir sur tout l’ensemble de votre corps.

Vous commencerez notamment à bien dormir. L’alcool est anxiolytique temporaire, mais il perturbe le sommeil et n’apporte pas un sommeil réparateur, essentiel pour le cerveau. L’arrêt de l’alcool vous aide alors à récupérer toute votre énergie dépensée dans la journée.

L’arrêt de l’alcool vous fait sentir moins fatigué. Vous n’avez plus le sentiment de somnoler constamment comme lorsque vous étiez alcoolodépendant.

De plus, vous retrouvez votre capacité à mieux vous concentrer. L’alcool qui perturbe les nuits des alcoolodépendants entraine le manque de concentration au fur et à mesure des jours. Quelque temps seulement après l’arrêt, le cerveau devient plus réceptif à la réflexion.