améliorer sa mémoire

Comment améliorer sa mémoire ?

Les trous de mémoires, les « petits oublis », les personnes qui nous saluent et dont nous sommes incapables de nous souvenir du nom, la perte quotidienne des lunettes ou ces clés qui « disparaissent » tout le temps… Nous avons tous déjà été confrontés à ces petites pertes de mémoire, sans gravité majeure, mais qui nous mettent parfois dans un sacré embarras ou dans des situations délicates en public. Mais si vous faites partie des personnes à qui cela arrive de manière fréquente, avant de penser que vous êtes en train de perdre la tête ou de vous faire brancher des électrodes sur le crâne, essayez ces petits trucs et conseils que nous vous avons préparés pour améliorer votre mémoire et stimuler vos méninges !

La mémoire, comment ça marche ?

Avant de penser à booster sa mémoire, il est important de savoir et de comprendre comment elle fonctionne. En effet, c’est une des fonctions les plus importantes de notre cerveau et c’est en partie grâce à elle que nous pouvons gérer notre vie quotidienne avec efficacité.

De manière simplifiée, c’est elle qui nous permet de capter et d’analyser, puis de stocker et d’emmagasiner tout un tas d’informations que nous percevons dans notre quotidien, afin de les restituer par la suite. Parfois, cette restitution ne se fait pas lorsque nous en avons réellement besoin, ce qui provoque le fameux trou de mémoire ou trou noir. Les facteurs qui expliquent ce phénomène peuvent être divers, et on peut notamment citer le stress, le manque de sommeil, ou encore la fatigue, bien qu’il soit prouvé que la majorité du temps, ils sont influencés par nos sentiments et nos émotions.

Mais en réalité, il serait plus correct de parler des mémoires, car on peut en distinguer trois différentes, chacune ayant son propre rôle et sa propre manière de fonctionner :

  • La mémoire sensorielle qui est extrêmement brève et limitée dans le temps, car elle dure en général le temps que l’organe sensoriel en question soit stimulé. Les stimulations peuvent être visuelles, auditives, olfactives ou encore tactiles.
  • La mémoire à court terme, qui est aussi appelée mémoire de travail. C’est elle que nous sollicitons en permanence, toute la journée. Elle nous permet de retenir jusqu’à sept éléments pour une durée moyenne de 10 secondes.
  • La mémoire à long terme qui, à la différence des deux précédentes, ne va pas effacer rapidement l’information, mais la stocker pour une durée longue voire pour toute la vie. C’est elle qui est chargée de nos souvenirs, de notre savoir et de notre histoire.

Les astuces pour améliorer sa mémoire

Jouer pour stimuler

La belote, le scrabble, les échecs, le bridge, les dames et tous les autres jeux qui nécessitent de la concentration, de la logique et de la stratégie sont parfaits pour stimuler la mémoire. Dans le cas où vous n’êtes pas accompagné ou que vous n’avez pas envie de partager vos jeux avec quelqu’un d’autre, vous pouvez toujours opter pour les mots croisés ou fléchés, le sudoku, etc.

Bien dormir pour bien enregistrer

Ne faites surtout pas l’impasse sur une bonne nuit de sommeil réparateur, à savoir au moins 7 heures de sommeil par nuit. En effet, c’est au moment des phases de sommeil paradoxal que nos petits neurones vont effectuer leur travail d’organisation et de classification des informations reçues tout au long de la journée.

Bien manger pour bien alimenter son cerveau

L’alimentation est un facteur clé d’une bonne mémoire. Un apport sain, équilibré et varié donne à votre cerveau tous les éléments nutritifs dont il a besoin pour fonctionner correctement. Et certains aliments sont plus importants que d’autres, notamment ceux riches en oméga-3, comme les œufs, les poissons gras tels que le saumon ou le maquereau, les fruits à coques, les œufs de poissons, etc.

Méditer pour se connecter

La méditation, à condition qu’elle soit pratiquée de manière régulière et assidue, est un excellent moyen pour réduire les problèmes de concentration et pour favoriser la mémoire.

Elle aide à se détendre, à se recentrer sur soi-même et à évacuer le stress et la négativité du quotidien.

Lire à volonté

La lecture est certainement la meilleure activité cérébrale qui soit. Lire permet d’entretenir ses performances, de stimuler ses neurones et de mettre en action son imagination. Dans l’idéal, optez pour des bouquins d’histoires, des livres biographiques, des témoignages ou tout ce qui peut vous faire travailler tout en lisant et peut-être aussi raviver quelques souvenirs.

Apprendre des choses oui… mais des choses utiles !

Il n’est pas obligatoire d’apprendre tout et n’importe quoi sous prétexte que vous voulez améliorer à tout prix votre mémoire. Essayer de commencer par des choses simples comme la liste des courses avant d’aller au marché, les numéros de téléphone les plus importants comme ceux de vos proches ou de vos enfants, votre numéro de carte bancaire, de passeport ou encore de sécurité sociale. Privilégiez tout ce qui peut être utile au quotidien avant le reste.